La Rhumatologie au quotidien

Renseignements médicaux pratiques et pertinents dans la résolution des problèmes rhumatologiques courants de vos patients

Image: 

Pour le bon usage des anti-inflammatoires en Rhumatologie

Les anti-inflammatoires permettent de réduire ou de supprimer les conséquences de la réaction inflammatoire sans préjuger de l’étiologie ni du mécanisme de celle-ci.

Ce qu'il faut savoir sur... le dosage de la calcémie

Le dosage de la calcémie et les injections IV de calcémie sont des pratiques très courantes et pas toujours justifiées à Madagascar.

Ce qu'il faut savoir sur... la polyarthrite rhumatoïde

- La Polyarthrite Rhumatoïde (PR) atteint les femmes dans 8 cas sur 10, avec un âge de début autour de 40- 60 ans.

Questions pratiques sur la prise en charge du RAA

Le rhumatisme articulaire aigu (RAA) est une complication inflammatoire retardée des infections des voies aériennes supérieures par le streptocoque bêta- hémolytique du groupe A (SBHA).

Arthrite septique de l'adulte, une urgence rhumatologique

A la différence des arthrites réactionnelles, l’arthrite septique est une infection microbienne (mycoses, parasites, mais surtout bactérienne) avec présence du germe au sein même de l’articulation.

La démarche diagnostique en Rhumatologie

Ce qu'il faut retenir dans la démarche diagnostique en Rhumatologie:

Questions pratiques sur la goutte

La goutte est un diagnostic trop souvent porté à l'excès à Madagascar et paradoxalement, les vrais goutteux ne sont vus en milieu spécialisé qu'au stade très avancé de lésions viscérales et/ou ostéoarticulaires. Les éléments suivants sont importants à retenir:

Et si c’était une ostéoporose ?

L’ostéoporose est une affection diffuse du squelette caractérisée par une masse osseuse basse et des altérations micro-architecturales du tissu osseux.

Douleur de l’épaule : motif fréquent de consultation

L’orientation diagnostique d’une douleur de l’épaule se base sur la présence ou non d’une limitation des mouvements et d’une anomalie radiographique.

Ma patiente a mal au dos : que faire ?

L’essentiel dans la démarche diagnostique est de différencier la lombalgie commune d’une lombalgie symptomatique.

Pages